© Marine Cassoret

Evaluation comportementale (chiens)

Vous souhaitez:

  • Faire un état des lieux du comportement de votre chien et adapter sa gestion selon les recommandations.

ET/OU

  • Fournir une évaluation de la dangerosité de votre chien suite à un incident ou d'une plainte, ou à la demande d'une municipalité ou service de contrôle animalier.

L'évaluation prend entre 1h30 et 2h30 et intègre l'élaboration d'un historique détaillé de l'animal et des observations directes de son comportement. Un rapport d'évaluation vous est fourni par courriel dans les 3 jours ouvrables suivant le rendez-vous.

L'évaluation se fait au domicile de l'animal.  Notez que si l'agression est soudaine ou violente, il sera fortement recommandé que le chien soit d'abord examiné par un vétérinaire.

 

ZONE DESSERVIE: Laurentides, Laval, Lanaudière

Des frais de déplacement s'appliquent. Vous pouvez également prendre rendez-vous en clinique, à l'Hôpital Vétérinaire de la Vallée (St-Sauveur). au: (450) 227-1010

Avant de prendre rendez-vous, veuillez prendre connaissance des informations suivantes:

Le risque zéro n'existe pas. La dangerosité d'un chien dépend de ses antécédents, et de la capacité des propriétaires à pouvoir lire correctement les postures de leur animal, anticiper ses réactions et le contrôler dans des contextes où le potentiel de morsure est présent.

 

Dès l'instant où l'animal a une mâchoire et des dents, il a la possibilité de s'en servir, quelle que soit la race.  Et plus le chien est gros, plus les risques de blessures sont importants car proportionnels à la force du chien. 

Parfois, la réaction du chien est justifiée par rapport au contexte. Le but de l'évaluation sera donc de prendre en compte non seulement le comportement du chien, mais aussi son environnement social, et le contexte dans lequel l'agression du chien s'exprime, afin de déterminer si sa réaction était proportionnelle à la menace réelle ou non.

Les embrassades, telles qu'on le voit sur la photo, sont des comportements tolérés par les chiens. Toléré ne veut pas dire aimé. Ce type d'interaction n'est pas applicable à tous les chiens et par n'importe qui, et ne devrait pas être autorisé à un enfant.

Dans la majorité des cas de morsures, le chien est l'animal de la famille, et les victimes sont des enfants ou des personnes vulnérables (personnes âgées, handicapées).

La prévention passe donc par une supervision proactive de n'importe quel chien dès lors qu'il est en contact avec des personnes à risque.

 

"Proactive" signifie que le chien et les personnes sont surveillés en permanence et qu'une personne désignée est là pour anticiper et s'interposer entre le chien et les personnes si l'animal montre des signes d'excitation, d'anxiété, ou d'agression. Punir juste un chien qui grogne, ou pousser un chien à confronter sa peur en forçant une interaction avec une personne dont il a peur, peuvent avoir des conséquences désastreuses, tant pour les personnes que pour le chien.

À aucun moment un chien ne devrait être laissé seul avec un enfant sans surveillance directe d'un adulte, ne serait-ce pour quelques secondes.

 

Il est impossible de se fier juste à la race de l'animal pour garantir que le chien va tolérer l'interaction sans avoir de réaction agressive avec un enfant.

 

Cela s'applique à TOUS les chiens, quelle que soit la familiarité, la taille, ou l'âge de l'animal.

 

Ce type d'interaction entre un enfant et un chien, même le chien de la famille, est à bannir. Les enfants en jeune âge ne devraient jamais être laissés sans surveillance avec un chien. Embrasser, grimper sur le chien, tirer la queue et les oreilles, sont des comportements souvent associés à des morsures.

VOUS SOUHAITEZ APPRENDRE À VOS ENFANTS COMMENT INTERAGIR DE FAÇON SÉCURITAIRE? Il est possible de réserver une session avec toute la famille, chien compris!

 

Sur rendez-vous, exclusivement à l'Hôpital Vétérinaire de la Vallée (Saint Sauveur)

(450) 227-1010