Quel est l'impact d'une muserolle serrée sur sa performance et son bien-être?

Pourquoi un cours « sciences de l’équitation » ?

Quand en 2002, des scientifiques issus de nombreuses disciplines (zoologie, éthologie, médecine vétérinaire, etc.) se sont regroupés pour créer l’ISES, ce n’était pas dans le but de lancer une nouvelle méthode d’entrainement du cheval. Leur but était de chercher à mieux comprendre l’équitation – ce sur quoi elle se fonde, et son impact sur le  cheval, afin d’améliorer non seulement le bien-être de l’animal, mais aussi sa performance : Des chevaux mieux utilisés, mieux respectés, et une activité moins dangereuse tant pour les cavaliers que pour leurs montures.

 

Cette perspective scientifique ne cherche pas à imposer une « méthode ». Que l’on soit western ou classique, les principes d’apprentissage utilisés pour entrainer un cheval restent identiques.  Cette approche vise à apporter les outils permettant à chaque cavalier de faire une analyse critique de ses actions et de leur impact sur la performance du cheval, et ce en se basant sur des connaissances démontrées. Le dresseur doit être capable d’expliquer, d’analyser, de quantifier les réponses du cheval, sans basculer dans une interprétation anthropomorphique ou émotionnelle.

 

L’approche scientifique vise donc à  faire abstraction de concepts et d’un vocabulaire subjectifs pour apporter une vision plus claire de ce qui se passe réellement.  Les chevaux ne sont ni « courageux », « rétifs », ou « fainéants ». Ils ne se « moquent » pas du cavalier. Les chevaux sont des animaux dont on requiert des mouvements spécifiques obtenus via des signaux du cavalier, et  ces signaux ne peuvent être obtenus que par l’utilisation correcte des mécanismes d’apprentissage.  En cherchant à baser l’entrainement du cheval sur des pratiques fondées sur l’expérience clinique, ce cours place les entraineurs équins au même niveau de connaissances en sciences comportementales que d’autres dresseurs animaliers, qu’il s’agisse de comportementalistes, éducateurs canins ou dresseurs d’animaux marins.

 

Programme reconnu comme formation continue:

Programme reconnu par Cheval Quebec aux heures de perfectionnement des entraineurs et instructeurs

Descriptif du cours:

Ce cours unique vise à apporter aux cavaliers professionnels et amateurs les connaissances scientifiques nécessaires à une utilisation plus efficace et éthique du cheval. Dans une première partie du cours, les étudiants découvriront les capacités  cognitives du cheval, les bases de la biomécanique, et  définiront les principes d’apprentissage  sur lesquels repose le travail au sol et en selle.

Dans la seconde partie, les étudiants passeront en revue  les méthodes  et matériel utilisés dans différentes disciplines équestres  et analyseront leur action tant dans une optique d’efficacité qu’au niveau de leur impact sur le bien-être du cheval. Les principaux troubles du comportement observés chez le cheval monté seront abordés et analysés, en donnant à l’étudiant les outils nécessaires à leur résolution, en se basant sur des connaissances scientifiques démontrées.

Ce cours est destiné à des intervenants en comportement, entraineurs, ou autres professionnels de la filière équine, et professionnels en santé animale, ainsi qu’aux cavaliers et propriétaires souhaitant approfondir leurs connaissances.

Format: 

En ligne (cours vidéo hebdomadaire, discussion asynchrone, examen et soumission d'un rapport de cas).

Durée: 

Cours de 12 semaines hybride, associant contenu en ligne, discussion asynchrone, et vidéoconférences. 4 à 6 heures de travail hebdomadaire seront nécessaires pour compléter tout le travail requis.

© Marine Cassoret